association L'éphémère

conférence du 23 janvier 2011 : Jean Fabrice

Conférence du dimanche 23 janvier avec Jean Fabrice

Jean Fabrice a commencé son témoignage par ce magnifique poème :

Ne pleure pas si tu m'aimes !

Si tu savais le don de Dieu et ce c'est que le Ciel !
Si tu pouvais d'ici, entendre le chant des Bienheureux,
et me voir au milieu d'eux !
Si tu pouvais voir se dérouler sous tes yeux
les immenses horizons et les nouveaux sentiers où je marche !
Si, un instant, tu pouvais contempler comme moi la Beauté
devant laquelle toutes les beautés pâlissent !
Quoi… ? tu m'as vu… tu m'as aimé dans le pays des ombres
et tu ne pourrais ni me revoir, ni m'aimer
dans le pays des immuables réalités ?
Crois-moi, quand la mort viendra briser tes liens
comme elle a brisé ceux qui m'enchaînaient,
et quand, un jour que Dieu seul connaît et qu'il a fixé
ton âme viendra dans le Ciel ou l'a précédée la mienne…
Ce jour-là, tu me reverras et tu retrouveras mon affection purifiée.
A Dieu ne plaise qu'entrant dans une vie plus heureuse,
je sois infidèle aux souvenirs et aux vraies joies
de mon autre vie et sois devenu moins aimant !
Tu me reverras donc, transfiguré dans l'extase et le bonheur,
non plus attendant la mort,
mais avançant, d'instant en instant,
avec toi, dans les sentiers nouveaux de la Lumière et de la Vie !

Alors… essuie tes larmes et ne pleure plus… si tu m'aimes !

Déjà, un flot d'émotion a envahi la salle

Ensuite il nous a parlé de la Transfiguration), ce terme a-t-il rappelé n'est pas à assimiler à celui de la Bible.
Le terme de Transfiguration lui a été inspiré par l'association de deux mots : transformation et figure.
En fait, lors de cette expérience, on assiste à la superposition de  visages, celui d'un être désincarné,
c'est-à-dire d'un défunt, ou celui d'un Être de Lumière, sur le propre visage de Jean-Fabrice

Comment cela a commencé pour lui ?

Il y a 20 ans, il se trouvait dans une pièce fermée, avec un ami. Il a ressenti un grand courant d'air frais 
 ce qui était impossible étant donné que la pièce était close. Cet air frais  est remonté le long de son bras, puis est venu caresser son visage.
C'est alors que son ami, qui ne savait rien, a fait un bond en arrière. En effet, un visage s'était superposé sur celui de Jean-Fabrice, le visage d'un indien !! Puis, deux autres visages ont fait suite.

Pendant 20 ans, Jean-Fabrice a appris à maitriser ce phénomène, et depuis 2008, il témoigne et partage cette expérience en public.

Il ressent soit de l'air froid, dans ce cas là il s'agit d'un défunt, soit de l'air chaud, et là il sait qu'il s'agit d'un Être de Lumière.

Il nous explique que le monde entier est fait de vibrations, nous aussi d'ailleurs, que dans l'au-delà les vibrations sont très rapides, beaucoup plus rapides que les nôtres, ce qui explique qu'on ne peut les voir avec nos yeux

Jean-Fabrice élève donc ses vibrations, pendant ces séances de Transfiguration, de même que de l'autre coté, ils abaissent les leurs

Il nous explique aussi que durant ces séances, il se trouve dans un état de supra-conscience

Pendant ces séances, on peut donc voir avec nos yeux, mais on peut aussi communiquer, ou recevoir des messages, même par télépathie.

Jean-Fabrice nous a ensuite parlé de nos différents corps :

Le corps physique, bien sûr, celui que nous connaissons tous.
Le corps éthérique, qui fait vivre le corps physique.
Le corps émotionnel, ou corps subtil, siège des émotions.
Le corps mental, siège de la conceptualisation du monde environnant.
Le corps causal, là ou est enregistré toutes nos vies et nos expériences ; c'est l'âme.
Le corps Vital divin, qui fait vivre le corps causal ou âme.

Le  corps d'Esprit divin, qui est l'essence divine en nous. Il est centré en notre cœur.

Jean-Fabrice nous explique que, depuis 2008, les choses évoluent pendant ces expériences. Avant seuls des visages apparaissaient ; maintenant  il peut donner des soins énergétiques et transmettre des messages également. Certaines personnes reçoivent directement des messages en télépathie. Jean-Fabrice est aussi  accompagné du Christ.

En effet depuis le début de ses conférences, et sur l'ensemble de TOUTES les personnes qui l'ont déjà vu en salle, 42 personnes ont vu le Christ !
Retenez bien cela !! Vous verrez l'importance par rapport à ce qui s'est passé ce dimanche au Havre !!

Jean-Fabrice nous rappelle cette phrase : « On ne voit bien qu'avec le cœur ! »
et il nous dit de lâcher prise et d'ouvrir grand notre cœur

Il nous rappelle ce qui doit être fait durant les expériences.

Pour le public dans la salle :
- silence total
- phase de concentration, relaxation, et respiration, avec la formation d'une chaîne de fraternité énergétique
- prière de protection

Pour le témoin :
- il ne doit avoir ni appréhension, ni peur, ni stress
- lâcher prise
- ne pas avoir de doutes
- ouvrir son cœur, s'abandonner à l'amour

Après le témoignage de Jean-Fabrice, les vibrations de toute la salle s'étaient déjà bien élevées , je l'avais fortement ressenti. Je suis très réceptive aux énergies, et j'avais surtout ressenti beaucoup de chaud !

Après la pause, 5 témoins ont été tirés au sort :
à savoir, que même si le témoin ne voit rien, les personnes dans la salle peuvent voir ou percevoir des choses.

Puis, chaque témoin est venu ensuite témoigner de ses ressentis ou de ce qu'il a vu. Plusieurs personnes du public sont ensuite venues témoigner également.

Je ne peux bien sûr parler qu'en mon nom, je vais donc vous relater mon vécu.

Sachez avant que lorsqu' une personne voit ou ressent quelque chose durant l'expérience, elle lève un carton, ainsi on sait si d'autres voient et nous non, ou vice et versa.

Lors de la première expérience, je n'ai rien vu. Après une légère déception, car certains avaient levé leur carton, j'entreprends de lâcher prise et de me dire que je ne recevrai que ce qu'il me sera donné de  recevoir et j'en serai heureuse. Et si je ne reçois rien, j'en serai heureuse aussi car d'autres auront reçu. Puis, je travaille sur le chakra du cœur afin de l'ouvrir grand, et je m'abandonne.

Lors de la deuxième expérience, à un moment je vois une très belle lumière blanche, resplendissante, une lumière Amour tout autour de Jean-Fabrice, et directement, je reçois un flot d'amour dans le cœur, un amour immense, que l'on ne connait pas ici. Je me sens portée. C'est alors que Jean-Fabrice s'est mis à parler, des mots d'amour, « aimez, donnez… »

C'est aux premiers mots, que j'ai vu apparaitre le visage du Christ !

Mais, quand ensuite j'ai pensé à  lever mon carton, j'ai vu que plusieurs personnes, elles aussi, levaient leur carton. Avec les témoignages, nous étions 25 à avoir vu le Christ !!!
25, vous vous rendez compte !!!!!!!!!!!!!! Jusqu'à maintenant seulement 42 personnes l'avaient vu. Nous avons donc reçu un cadeau extraordinaire ce dimanche, au Havre
 !
Et quand j'ai décrit comment je l'avais vu, toutes les personnes confirmaient avoir vu de la même façon !

Que dire ! Avoir vécu cela est extraordinaire… Tant d'amour présent dans la salle… Mais également, avoir ressenti autant l'amour que la souffrance du Christ face à la haine et la violence de notre monde.

J'ai, juste pour finir, envie de vous dire que Jean-Fabrice est une personne que j'aime énormément, rempli de douceur, d'amour et d'humilité
Le monde est meilleur quand on est près de lui, et cela, tout le monde l'a ressenti dimanche

Alors un grand merci Jean Fabrice !!!! J'ai hâte de te revoir en 2012, car sûr, tu reviens au Havre !!!



24/01/2011
4 Poster un commentaire

A découvrir aussi


Ces blogs de Religion & Croyances pourraient vous intéresser

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 497 autres membres